Séverine/ novembre 22, 2018/ Articles

Miroir contraste de phase avant retouches.

Le test est effectué en positionnant la lame au bord du trait lumineux pour faire ressortir le zonage et le micromamelonnage de grande largeur ( cellules d’environ 3 mm de largeur sur cette image)

La hauteur de ces défauts peut être estimée à environ 10/15 Angstrôms RMS.

 

 

Miroir avant retouches

Sur cette deuxième image, le même test est réalisé en centrant le trait lumineux sur la lame de phase pour faire ressortir des défauts d’ordre millimétrique . La hauteur des défauts est ici d’environ 8 Angströms RMS.

Valeur RMS environ Lambda/18.

 

 

Miroir après retouches

Défauts résiduels sur cette image inférieur à 1,5 Angström RMS , le miroir est considéré comme superpoli .

Contrôle après retouches

Valeur RMS environ Lambda/70

Share this Post